Couper les mailles (3) – steek traditionnel islandais sur mon pull lopi Gamaldags

Steeking est l’action de couper dans son tricot, par exemple dans un pull sur le devant pour en faire un cardigan. Steek vient du scandinave et veut dire mailles (stitches): ce sont des mailles qu’on ajoute en plus et dans lesquelles on va couper.

Il existe bien des manières de faire de steeks mais en Islande, parce que le pull lopi est une invention relatvement récente datant des années 1950, nous coupons les pulls lopi avec l’aide d’une machine à coudre Nous ajoutons généralement 2 mailles de steek, faisons une couture dans chacune de ces mailles avec un petit point droit, et coupons entre. Nous tricotons généralement ces mailles à l’envers: la seule raison est de repérer facilement le steek et de coudre/couper droit!

J’a déjà posté plusieurs tutoriels sur le steek ici et . Dans ce troisième tuto, j’ai inclus deux vidéos et vous livre certaines de mes astuces. C’est le pull Gamaldags, tricoté pour ma belle soeur, qui illustre ce tuto. Voici le cardigan fini:

Tout d’abord, je ne m’embête pas à rentrer les fils du jacquard: je les laisse sur le devant entre les 2 mailles envers du steek, ainsi ils sont attrapés dans la couture et parfaitement sécurisés. Généralement je les laisse sur le devant au fur et à mesure du tricot lorsque je change de couleurs, et sinon, je les fais ressortir après coup à l’aide d’un crochet.

Au moment de faire les deux coutures, je rabats les mailles de part et d’autre: à gauche lorsque je fais la coutre dans la maille droite, et à droite lorsque je fais la couture dans la maille envers gauche.

Voici la vidéo:

– laissez la machine à coudre faire le travail: ne tirez pas, ni dans une sens ni dans l’autre. J’utilise le bout de mes doigts simplement pour ouvrir les deux mailles envers.

– faites attention de rien coudre ensemble: c’est pour ça que je mets régulièrement mes mains à l’intérieur du pull/

Les fils sont entre les deux lignes de couture et parfaitement sécurisés.

Et il ne reste plus qu’à couper … en vidéo!

Dans un prochain tuto, je vous montrerai comment tricoter les bandes de boutonnage et ajouter un ruban our cacher le steek.

Cet article est également disponible en : Anglais Islandais