Les tricots de Lori

Aujourd’hui sur le blog, je voudrais vous présenter une tricoteuse émérite, Lori Ann Graham (@loritimesfive on instagram), qui a tricoté de nombreux modèles de Tricoteuse d’Islande et, photographe de formation, les mets incroyablement en valeur. Lori est venue en Isalnde l’été dernier mais nous n’avons pas pu nous rencontrer pour de vrai.

Notre première fois en revanche était sur internet lorsque Lori a publié sur son blog le 17 février 2013 des photos du châle Rebekka dont elle avait acheté le kit. Vous le trouverez ainsi que le patron ici.

“La laine est teinte de façon artisanales avec des plantes islandaises et sent merveilleusement bon, l’odeur de l’Islande.” dit Lori.

      

Lori a ensuite tricoté mon long châle Halldóra et posté de très nombreuses photos sur son blog le 2 janvier 2014. Le patron est dans mon livre Tricots islandais, et aussi disponible sous forme de patron PDF et kit ici.

“Oh Halldóra. Ce long châle m’a amené à l’orée du nirvana du tricot. (…) 90 grammes de douceur et de grâce” écrit Lori.

“Tricoter de la pure dentelle tricotée était une expérience mystique solitaire” ajoute-t-elle.

Halldóra réapparait ensuite régulièrement sur l’instagram de Lori qui le porte beaucoup durant ses voyages.

Ensuite Lori a tricoté mon Châle islandais de printemps, de la dentelle bien plus facile!

Elle l’a amené en Islande lors de son séjour et à Akureyri rencontré le même, celui de Larathor!

Puis vient mon petit pull lopi Gilipeysa pour Pipi, l’adorable petite-fille de Lori: vous trouverez le patron et des kits avec ma laine d’agneau islandaise extra-douce ici.

Et si vous regardez l’instagram de Lori, vous verrez souvent le petit pull accroché dans son merveilleux atelier, comme sur cette photo:

Lori a une façon bien à elle d’arranger les objets sur ses photos comme lorsqu’elle tricotait mes Lumières des elfes. Vous trouverez le patron et des kits avec différents couleurs ici.

Et je peux à peine croire qu’elle a amené les lumières avec elle en Islande pour décorer et illuminer sa… tente!

Mes Chaussures souples et semelles traditionnelles tricotées ont suivi. Vous trouverez le patron pour les deux projets dans mon livre Tricots islandais.

J’aime la mini version qu’elle a faite pour Pipi!

Dans le passé, rien ne se perdait et même les plus petits bouts de laine étaient conservés: on puvait les utiliser pour tricoter par exemple les semelles qui ne demandent guère de laine. Et regardez, c’est exactement ce que Lori a fait avec les restes de laine de son Châle islandais de printemps et de son châle Rebekka!

Lori fait de merveilleuses couvertures pour ses journaux de voyages (vous trouverez la recette dans le magazine Making, Fauna). Ceci est le journal qu’elle a cousu pour son voyage en Islande, brodant sur la couverture le motif au vieux point de croix islandais de mon sac fourre-tout de Skagafjörður. Vous trouverez le motif et patron du sac ainsi que de moufles assorties dans mon livre Tricots islandais.

Et finalement, une photo tellement romantique du châle Fina hyrna – pas tricoté par Lori mais trouvé dans une boutique. Vous en trouverez le patron et des kits ici.

Merci Lori pour ces splendides photos si inspirantes!

Cet article est également disponible en : Anglais