Sur les traces de Skakki

Un Skakki est un simple châle triangulaire au point mousse. Il était traditionnellement porté avec les pans croisés sur la poitrine et attachés dans le dos et servait de pull aux femmes. Les skakkar (skakki au pluriel) étaient le plus souvent tricotés dans les couleurs naturelles du mouton islandais et décorés au bas de quelques rayures ou de jours (gataprjón, “tricot à trous”).

Mon dernier modèle de châle, Skakki, contient tous les éléments d’un skakki traditionnel mais les bandes de jours ne sont pas confinées au bas du châle et couvrent toute sa surface. Il y a 6 bandes de jours et chaque motif de jours est différent : certains sont typiques de certaines régions en Islande tandis que d’autres se retrouvent dans d’autres châles traditionnels islandais, notamment les châles en dentelle. Le châle fini oar une bordure très spéciale dans un point connu uniquement dans les fjords de l’Est de l’Islande.

Mon Skakki est tricoté du haut vers le bas comme il était commun pour ce genre de châles dans les Fjords de l’Ouest de l’Islande.

Il alterne ensuite des bandes de point mousse et de jours: la première bande de jours Hnútuprjón,lLittéralement “tricot de noeuds”, est un motif étonnant et très facile à réaliser que l’on retrouve dans des châles carrés islandais ou des châles traditionnels en dentelle plus élaborés.

Vient ensuite Gatasnar ou “filet de trous”: c’est la façon la plus simple et la plus effective pour créer des jours. Dans ce motif, les jours s’alignent les uns au-dessus des autres.

 

La 3ème bande de jours est une variation intriguante des Gatasnar: auxquels ils ressemblent à première vue au motif mais en bien plus élaborés.

La bande de jours suivante, Augnprjón, “tricot à yeux”, est parfois aussi appelée stjörnaprjón “tricot d’étoiles”. On trouve ce motif fascinant dans plusieurs châles en dentelle traditionnels.

La conquième bande de jours est encore une autre variation du motif Gatasnar: cette fois, les jours s’alignent en quinconce d’un rang à l’autre, créant ainsi un motif de treillis.

Les Gataraðir, “rangs à trous”, forment la sixième et dernière bande de jours. Vous les connaissez probablement sous l’appellation rangs d’œillets, ils forment la base du motif Gatasnar et de ses variations. Ici les rangs d’œillets sont séparés par quelques rangs au point mousse pour un effet simple mais effectif.

Le châle finit avec une bordure au point Austfirskprjón. Comme son nom l’indique, ce motif vient des Fjords de l’Est de l’Islande et on le retrouve le plus souvent sous la forme d’un motif unique dans un châle triangulaire. Travaillé sur 4 rangs, sur certains rangs le nombre de mailles est doublé ce qui en fait un motif très élastique et qui utilise aussi beaucoup de laine. C’est la raison pour laquelle la bordure du châle est évasée.

J’ai à l’origine créé ce modèle à titre de récompense pour la campagne de collecte de fonds de Uppspuni, la toute première minifilature (minimill) en Islande, l’été 2017. J’avais utilisé une laine très spéciale provenant du Feldfé, un mouton islandais gris qui est élevé pour sa laine et pour produire plus de tog (la toison extérieure déperlante, longue, un peu grossière, mais dans le cas du Feldfé plus douce) que de thel (la toison intérieure courte, douce et très chaude). Seule une petite poignée de fermiers ont des moutons Feldfé aujourd’hui et la laine est une rarité. Seuls les participants à la collecte de fonds ont pu mettre leur main sur ce fil unique.

J’ai cependant une alternative pour vous tricoter un Skakki. Plus accessible mais non moins spéciale, Gilitrutt Tvíband, mon fil dentelle retors en laine d’agneau islandais convient aussi très bien pour ce châle. Je sélectionne moi-même la laine pour sa douceur auprès des fermiers islandais et la couleur naturelle grise est la plus difficile à obtenir en quantités suffisantes.

Notez que le coloris noir sur la droite est teint. La couleur naturelle du mouton noir est le brun très foncé, sur la gauche.

J’ai pris les photographies de Skakki l’été dernier dans les fjords de l’Est lorsque je faisais des repérages pour le tricot trek Islande Authentique, un voyage que j’ai proposé pour la première fois l’automne dernier (voyez les photos de l’année dernière ici et pour vous inscrite cette année ici).

La plupart du temps, lorsque vous me voiyez sur les photos, je suis aussi la photographe. Mais mes autoportraits sont loin d’être souvent réussis.. photos troubles, mal cadrées et parfois le retardateur a une mauvaise influence sur la qualité… Mais j’aime souvent quand même l’atmosphère et l’authenticité qui se dégage de ces selfies Voici donc ces photos prises au pied des hauts plateaux islandais.

Voici une petite vidéo de l’une des très nombreuses cascades sur le « chemin des cascades », devant laquelle j’ai pris la photo « officielle » de Skakki!

Le patron en anglais, français ou islandais est en vente sur mon site internet ici ou sur Ravelry ici.

Le KIT avec Gilitrutt est en vente sur mon site internet ici. Il contient 8 pelotes de Gilitrutt Tvíband coloris Balsat Grey (gris) ainsi qu’un petit sac de projet. Le prix affiché correspond à une remise de 10% par rapport à si vous achetiez la laine séparément). Si vous préférez un autre coloris parmi les 20 disponibles, vous pouvez, aux mêmes conditions.

Bon tricot!

Cet article est également disponible en : Anglais Islandais