Cartes postales du tricot-trek entre Feu et Glace 2014

fireice994 

Tricoter au sommet d’une montagne chaude au pied d’un glacier en mangeant du Nutella: difficile de faire mieux! Voici une récapitulation de mon dernier tricot-trek de l’été! Vous avez peut-être déjà vu quelques images sur mon Instagram et sur le compte twitter de @swingbikeknit (c’est la tricoteuse sur la photo, venue de Tasmanie!) 

« Je suis prête à rencontrer notre groupe de 12! Dans les deux sacs rouges, du tricot: des prototypes, de la laine, des livres… dans le sac à dos jaune, mes affaires personnelles: de bonnes proportions, non?

fireice1

Nous avons visité une vieille ferme en turf (je vous en reparlerai dans un billet ultérieur) ainsi que le Musée de Skógar.

 fireice3 fireice4

Ici, un panneau consacré à la marche: vous remarquerez les chaussures souples en peau et leur semelles tricotées à l’intérieur!

fireice5

Une cuisine de rêve pour un elfe…

fireice6

Nous avons acheté de la laine d’agneau et des fils teints avec des plantes à Þingborg mais aussi au supermarché !

L1140111

fireice2

Voici notre maison d’hôtes pour la nuit…

fireice7 fireice8 fireice9

Ce matin-là, nous avons commencé l’ascension du col de montagne Fimmvörðuháls, longeant d’innombrables cascades!

fireice91 fireice92

Les îles Westman dans le lointain!

fireice93

ll y aussi des moutons !

fireice95

Et des tricoteuses !!

fireice94  

fireice96

Au fur et à mesure de la montée, le sable noir (des cendres provenant de l’éruption du glacier volcan Eyjafjallajökull, il y a 4 ans) devient de plus en plus dominant jusqu’à recouvrir entièrement le sol

L1180011

Un elfe de la cuisine nous attend avec du délicieux saumon grillé

fireice97

Nous passons la nuit dans ce refuge de montagne avec une vue magnifique sur  Eyjafjallajökull

fireice99

fireice98  

Le tricot-trek se poursuit: Feu et Glace, avez-vous dit? Les cendres sur la neige provoquent de bien étranges formations

fireice991 fireice992

fireice998

Née d’une fracture éruptive ayant précédé l’éruption de Eyjafjallajökull, la montagne rouge Magni est vieille de 4 ans: c’est là que nous allons. 

fireice993

Au sommet de Magni, le sol a un peu refroidi et l’endroit n’est plus aussi chaud qu’il était (pas d’embouts de bâtons fondus cette fois-ci). Quoique… !! Ce charmant jeune écossais était complètement fasciné par notre tricot, si, si !

fireice996

Bjarni a aussi reçu beaucoup d’attention lorsque ces dames ont découvert qu’il était anatomiquement parfaitement correct…

fireice997

Ensuite, la luxure a pris le dessus: beurre de cacahouètes,  Nutella et quartiers de pomme sur tranche de pain !

fireice995   

Il est temps de redescendre, en se frayant un passage au travers d’une coulée de lave rugueuses…

fireice999  

…et du tuff palagonite

fireice9992

Ici c’est plat !

fireice9991

Au fur et à mesure que nous perdons de l’altitude, le vert réapparaît. Nous faisons une pause sieste-tricot très paisible

 fireice9993 fireice9994

Nous descendons tout en bas dans la vallée de Þórsmörk où nous passerons les prochaines nuits

fireice9995 

La végétation est de plus en plus luxuriantefireice9997

Dans la vallée, les ateliers tricot se poursuivent: ici un atelier sur le le tricot intarsia islandais

fireice9998

Nous faisons de courtes marhes dans les environs: ici nous voyons les gorges depuis le bas!

fireice9999

We picked up delicious mushrooms

fireice99991

Our cooking elf is also a passionate knitter!

fireice99992

De retour à Reykjavik, nous passons notre dernier dîner ensemble à la maison et coupons symboliquement l’un de mes pulls!

fireice99993

Takk kærlega fyrir mig!

♥ ♥ ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.