Le châle de Hila

Je suis ravie de finalement publier un nouveau patron tricoté avec Love Story, ma fine laine d’agneau islandaise! Je l’ai fini il y a un moment déjà (certaines d’entre vous qui ont participé à mes tricot-treks l’année dernière le reconnaitront!) mais je n’avais plus beaucoup de stock dans certaines couleurs particulièrement populaires, alors j’ai préféré attendre un réapprovisionnement!

L’étole est suffisamment versatile pour être portée de manière relaxée avec une jupe ou un jean mais peut aussi être très élégante avec une petite robe ou un smoking.

Les franges multicolores ajoutent une touche moderne à ce modèle facile à tricoter.

Malgré les nombreuses rayures, il n’y a pas de fils à rentrer grâce à cette méthode d’épissure aux changements couleurs dont j’ai publié le tuto la semaine passée 🙂 Les bouts sur la photos sont les restes des franges et me rappellent mon modèle homme!

Des kits sont disponibles dans deux combinaisons de couleurs: Natural White/Anis Green/Askja Blue/Moss Green et Thyme Purple/ Volcanic Red/Silene Pink/Old Pink. Les kits sont accompagnés d’un petit sac de projet “Tricoteuse d’Islande”.

Vous pouvez aussi faire vos propres combinaisons de couleurs, voici quelques suggestions:

Hot Spring Blue/ Silene Pink/ Natural  White/ Natural Grey (non teint).

Salmon Orange/ Old Pink/ Silene Pink/ Sulfur Yellow

Sulfur Yellow/ Natural Grey (non teint)/ Natural White,/Askja Blue.

La couleur Askja Blue est en parfait accord avec les sources d’eau chaude! Hila est aussi légère que la vapeur qui s’en échappe et vous tiendra tout aussi chaud. Enfin c’est une façon de parler car l’eau est bouillante et pue horriblement l’oeuf pourri (l’odeur du sulfure)!

J’ai pris ces photos lorsque je tricotais encore le châle durant le voyage Tricot on Ice en octobre dernier. Et oui, je l’ai tricoté pour une bonne partie en marchant!

Les long châles sont probablement apparus en Islande comme un accessoire de mode et étaient très populaires dans les années 1920. Ils pouvaient être en dentelle ajourée ou au point mousse avec des rayures. Au Musée textile de Blönduós sont exposés de très beaux longs châles tricotés avec des fils filés à la main très fins de þel, la toison intérieure très douce du mouton islandais, ou de tog, la toison extérieure, plus grossière et luisante comme la soie. Ce sont eux qui m’ont inspiré Hila, cette étole très simple, rendue précieuse et élégante par l’utilisation de ma très fine laine d’agneau islandaise Love Story.

 

Longs châles rayés pour tous les jours

Photo par Loftur Guðmundsson, 1930, Árbæjarsafn (Folk Museum), extraite du livre Les châles traditionnels islandais.

L’idée de cette étole est née lors d’un autre voyage de tricot, le Tricot-trek au pays des Elfes, dédié à la dentelle de tricot islandaise lorsque j’ai promis à Hila de faire le patron d’un châle très facile à réaliser convenant bien pour des débutant(e)s, car tricoter avec la très fine Love Story est déjà une difficulté en soi. Je vous recommande d’ailleurs d’utiliser des aiguilles avec des bouts très pointus, c’est beaucoup plus facile.

Voici Hila et une combinaison de couleurs inspirée par cette photo!

“Combinaison de couleurs Hila”: Love Story en Westfjord Green/Viking Rust/Anis green/Thyme Purple (ce violet chaleureux et saturé est vraiment difficile à capturer  en photo!).

Et vous, quelles couleurs choisiriez-vous?

Cet article est également disponible en : Anglais