Une Love Story

Heiða ici! Hélène a mentionné dans un article précédent que je me suis mariée dans une robe que j’ai moi-même tricotée avec le beau fil Love Story et nous avons pensé que vous aimeriez voir quelques photos de celle-ci et d’en savoir un peu plus sur son tricotage et l’histoire d’amour derrière elle.

J’avais prévu d’utiliser Einband d’Ístex et me suis dit que ce serait une bonne idée de demander à Helene de m’aider un peu avec les calculs et le motif de dentelle pour mon idée. Je n’aurais pas pu demander à une meilleure personne.

Non seulement elle m’a aidé avec les calculs et a dessiné le motif en dentelle allant en s´élargissant de la jupe, elle m’a également proposé d’utiliser Love Story et m’a donné le fil comme cadeau de mariage. Je suis tellement contente d´avoir utilisé Love Story plutôt que Einband car la robe est beaucoup plus fine, plus jolie et aussi plus douce qu’elle ne l’aurait été si j’avais utilisé Einband.

Je suis tombé amoureuse de Love Story !

D´abord, j’avais tricoté une robe de poupée Barbie qui était un premier aperçu de ce que je voulais pour mon mariage.

Pourquoi des barbies clowns?

Voici mon histoire d´amour.

J´étais mère célibataire avec trois enfants. J’avais remarqué cet événement très intéressant que mon ami organisait, appelé Coney Iceland. J’avais très envie d’aller le voir mais ce jour-là j’avais été licenciée de Icelandair (covid…) oú je travaillais à mi-temps et je n’avais pas d’argent à dépenser alors j’ai demandé à mon ami Axel qui organisait l’événement de me mettre sur la liste des invités et lui ai promis que je prendrais des photos pour lui en échange. Il m´a répondu devoir demander la permission à Jelly Boy le clown qui se produisait et qui a accepté. J’étais très heureuse d’être au spectacle et de voir un Side Show (Freak show) pour la première fois de ma vie ! Il y avait un incroyable cracheur de feu nommé Sage Sovereign, un danseur burlesque incroyable et musicien nommé Velvet Crayon avec des os fragiles de naissance et Jelly Boy, le clown le plus bizarre et le plus drôle que j’aie jamais vu avec ses sourcils froncés. Non seulement il était drôle et intelligent mais il a avalait des épées, a cloué un nez de clown sur son nez et a parlé pendant tout le spectacle, j’étais fascinée! Je devais lui parler, alors à la fin de ce spectacle incroyable je suis allée sur scène pour les remercier tous et leur demander de prendre des photos.

Ensuite, j’ai demandé à Jelly Boy s’il voulait sortir fumer une cigarette avec moi, et c’est ce qu’il a fait, nous avons eu une conversation profonde et intéressante où j’ai découvert qu’il avalait des épées 8 heures par jour pendant l’été, spectacle après spectacle à Coney Island, Brooklyn New York ! Je ne pouvais pas le croire ! Que quelqu’un serait capable de faire cela encore et encore.

Alors que je partais, il m’a arrêté et demandé mon numéro de téléphone, ce à quoi j´ai répondu « Trouve-moi juste sur Facebook, on a des amis en commun ça ne devrait pas être trop dur ». Il m’a dit plus tard qu’il avait l’impression qu’un angle l’avait frappé au visage pour s’assurer qu’il demanderait mon numéro. Le même soir, il m’a envoyé un message me demandant de le rencontrer pour un café le lendemain, nous avons fini par dîner tôt parce que nous avions tous les deux déjà bu trop de café, nous avons passé le reste de son séjour ici en Islande ensemble entre notre travail et à s´occuper de mes enfants, nous avons eu une connexion immédiate et quand il a quitté l’Islande, il m’a manqué plus que jamais auparavant quelqu´un ne m´avait manqué. Il m’a ensuite invité à suivre son Freak Show sur la route en traversant 7 états des États-Unis en 7 jours et ce voyage l’a scellé pour nous deux. Nous étions profondément amoureux !

Tricoter sa propre robe de mariée n’est apparemment pas si courant et une journaliste a voulu en parler. Lorsqu´elle m’a demandé pourquoi j’avais décidé de tricoter ma propre robe de mariée, j’ai réalisé que rien d’autre ne m’avait traversé l’esprit, j’adore la laine, je vis aussi dans un pays froid et tricoter et créer est ma joie de vivre alors comment aurait-il pu en étre autrement!?

Ici se trouve l’article de presse avec de nombreuses photos.

Il m’a fallu 30 jours pour réaliser la robe, en tricotant 3 à 5 heures par jour.

Au début, la robe n’avait pas l’air de pouvoir m´aller tellement elle était petite.

Mais Hélène m’a aidé à l’étirer bien sûr ! Je n’avais jamais étiré quelque chose d’aussi grand.

Je n’aurais pas pu être plus heureuse avec le résultat !

J’ai pensé tricoter cette robe dans différentes couleurs parce qu’elle est tout simplement si jolie et j’aimerais en avoir une pour d’autres occasions.

Y a-t-il un intérêt pour un patron ? Commentez ci-dessous!

 

Lien utiles

 

 

 

18 Commentaires sur “Une Love Story

    • Nathalie Tremblay says:

      Oui oui j’aimerais bien la faire et depuis longtemps j’attends le livre de dentelle qu’Helene devait publier !! Alors j’achète dès que disponible

  1. Martine says:

    Quelle magnifique histoire !
    Je vous souhaite à tous deux beaucoup de bonheur, tu es si lumineuse sur les photos
    Je t’ai rencontrée lors d’un tricot treck dans le Nord, je t’avais trouvée si sympathique, merci d’avoir partagé cela avec nous

  2. mara lartina says:

    Comme c’est joli! et comme c’est bien de voir des histoires d’amour encore,
    Félicitations et tout le bonheur pour le futur!
    Chaleureusement , Mara

  3. DEMAY says:

    Quelle belle histoire et quelle robe magnifique, digne d’un conte de fées ! C’est vrai qu’un patron serait le bienvenu, le fil est splendide et la dentelle parfaite. Je souhaite beaucoup de bonheur à votre famille.

  4. Yvette says:

    Une belle histoire qui se finit en comte de fée. Et en plus tricoter sa robe rien de mieux pour se faire plaisir.
    Bravo l’artiste.
    Tous mes voeux de bonheur et que cet Amour dure autant qu’il a fallut mettre de mailles pour cette réalisation.
    Félicitations.

  5. anna says:

    Magnifique j’adore cette robe et si en plus il y a un patron !!! Je dis bravo ou banco ? Les 2, d’ailleurs. Mais alors en plein de taille car la doublure prendra de la place. A bientôt pour une nouvelle aventure tricotée. Je l’imagine en bleu lagon….

    • Nausicaa says:

      Quelle belle histoire!!! La robe est sublime et le patron serait très intéressant. Moi aussi j’avais dans l’idée de tricoter ou crocheter ma robe….
      Bravo pour cette belle histoire et cette magnifique réalisation.

  6. Annette says:

    Félicitations ! Que cette magnifique robe que tu portes divinement bien soit le symbole d’une vie de famille à la fois bouillonnante et légère.
    PS – Superbe fil, Hélène.

  7. Sylvie says:

    Quelle belle histoire d’amour! Merci de l’avoir partagé avec nous. Beaucoup, beaucoup de bonheur à venir, qui semble être une évidence quand on voit vos photos. Un patron, pourquoi pas? Cette robe est magnifique alors…

  8. virginie says:

    Félicitations !!! et merci pour cette part de rêve ! Oh oui il y a un intérêt pour le patron, pour le patron d’une klukka simple taille adulte, pour le livre sur les robes en dentelles islandaises, …

  9. Catherine says:

    Félicitations et longue vie de bonheur aux jeunes mariés.
    Votre robe est absolument magnifique, c’est une belle preuve d’amour.
    Je suis aussi très intéressée par le patron même si je n’ai plus l’âge… et s’il existe un livre, je suis preneuse.
    Merci encore pour ce beau moment de partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.