Icelandic knitting: steek with me ! (1)

On coupe les mailles! (1) 
 
Steek with me ! (1)
La plupart des instructions pour les pulls islandais lopi vous demanderont, avant de joindre en rond, de monter 1 ou 2 mailles en plus qui seront toujours tricotées à l’envers: ce sont les mailles qui seront coupées pour ouvrir le cardigan. Plus tard, on vous demandera, à la machine à coudre, de faire une couture à petits points droits et serrés de chaque côté de cette ou ces maille(s) envers, puis de couper entre les coutures.
Voici ce à quoi ça ressemble avec juste 1 m à couper. C’est plus facile de voir où faire les coutures sur l’envers du travail, la maille envers apparaissant alors comme une maille endroit. Les coutures sont donc de chaque côté de la maille endroit: l’idée est d’emprisonner le plus de matière dans la couture.
Les coutures peuvent être doublées mais ce n’est pas impératif.
Sur l’endroit du travail.
 
Ensuite, il n’y a plus qu’à couper entre les mailles. Avec juste 1 m à couper, il faut un peu de précision. Cette méthode marche très bien avec la laine islandaise qui est poilue et accroche bien mais ne convient pas à ‘importe quel fil.

Avec 2 m à couper, il a plus de marges pour des erreurs. Voici ce à quoi ça ressemble:
 
Plus il y a de mailles à couper, plus longs sont les bouts.
Vous pouvez égaliser ces bouts pour faire plus propre.
La prochaine fois: un exemple pas-à-pas avec Olga. 

Cet article est également disponible en : Anglais Islandais