Peysufatapeysa

Cette veste est inspirée du peysufatapeysa, le costume porté par les femmes en Islande au 18ème siècle et qui est, selon sa créatrice Margrét Linda Gunnlaugsdóttir, la version la plus traditionnelle du costume national.

Retour Magazine 01, Automne 2010

pdf

Modèle Peysufatapeysa (patron)

7 €

kit

Kit Peysufatapeysa (laine SANS les instructions)

à partir de 22 € (plus frais d'envoi)

Taille:

Couleur:

L'histoire derrière le modèle

La talentueuse Margrét Linda Gunnlaugsdóttir nous parle d’elle
...et de son Peysufatapeysa

“Comme beaucoup d’Islandais, j’ai appris à tricoter à l’école parce que cela faisait partie du programme. J’avais dix ans et je trouvais ces travaux manuels extrêmement ennuyeux parce qu’on vous obligeait à confectionner des objets précis en suivant un patron. Ce n’était pas la faute de ma maîtresse, c’était plutôt le système scolaire qui était ainsi à l’époque.

"je n’ai jamais pu tricoter quoique ce soit en suivant des instructions"

Plus tard lorsque j’avais une quinzaine d’années, j’ai tout de même pris les travaux manuels en option. Et là, j’ai pu inventer moi-même des motifs que j’ai ensuite traduit en tricot. Depuis ce jour, je suis une mordue du tricot! Dès que je commence à tricoter quelque chose, j’imagine dans ma tête le prochain modèle. Je n’ai jamais pu tricoter quoique ce soit en suivant des instructions.

J’ai obtenu mon diplôme d’enseignante du Collège des arts et des arts décoratifs en 1975. Après cela, j’ai créé une ligne de tapis tissés faits sur mesure, mais cela me prenait un temps fou et ce n’était pas très lucratif. C’est alors que j’ai suivi un cours de tricot à la machine. Comme j’ai toujours été attirée par la mode, c’était bien sûr l’occasion de créer une ligne de vêtements tricotés et mes années d’études m’ont bien servie dans ce projet. Mes premiers modèles ont été publiés dans le magasine Vikan (La semaine) au début des années 90. Peu de temps après, j’ai été contactée par Lopi og band, un magasine de tricot créé en 1981 par Erla Eggertsdóttir. C’était un travail de rêve: je dessinais les modèles, et mes idées étaient ensuite tricotées et les instructions rédigées par le magasine. Cet état de choses a duré jusqu’à ce qu’Erla arrête et vende le magasine en 1991.

"quelques 200 modèles créés par moi ont été publiés, la plupart conçus pour la laine islandaise"

Les choses se sont alors dégradées, tellement qu’en 1994 j’ai proposé à Jóhann Þóris Jónsson, le nouveau propriétaire, de continuer à créer des modèles mais sans rémunération autre que celle de rédacteur en chef, poste qu’il m’a confié et que j’ai assuré de 1995 à l’automne 1997. C’est alors que Lopi et Band a cessé d’exister avec le décès brutal de Jóhann. Comme un magasine de tricot qui ne vend pas de laine n’est guère rentable, personne n’a voulu reprendre l’affaire. Sous mon égide, en 1995, 1996 et 1997, Lopi og banda sorti 15 numéros. Au fil des temps, quelques 200 modèles créés par moi ont été publiés, la plupart conçus pour la laine islandaise.

Dans les années 2009, j’ai commencé à m‘intéresser aux vieux costumes traditionnels islandais et j’en ai cousu quatre différents en tout.

"je m‘intéresse aux vieux costumes traditionnels islandais"

Mon intérêt est devenu si grand que je me suis inscrite à l’Université d’Islande en ethnologie, avec l’archéologie en option, et j’ai obtenu mon diplôme en 2005.

Après cela, j’ai par exemple travaillé à la reconstruction de textiles liturgiques du 18ème siècle ou à une voile de bateau du 19ème siècle. Et bien entendu, je continue à tricoter. Le modèle publié ici est inspiré du costume porté par les femmes au 18ème siècle, et qui est à mon sens le plus traditionnel de tous les costumes islandais.”

 

Laine, tailles & info

Le modèle
Le kit

Tailles: XS(S,M,L,XL,2X) pour tour de poitrine 75(85,95,108,118,128)cm

Gauge: 10 x 10 cm  = 12 m et 17 rgs en jersey end sur aig 6 mm needles avec Plötulopi triple

Laine: Plötulopi de Ístex, 100% pure laine islandaise, non filée, sous forme de plateaux, 110g par plateau, 100g = environ 300m, tricotée en triple: 200(300,300,400,400,500)g (tronc et amnches); Léttlopi de Ístex, 100% pure laine islandaise, non filée, torsadée, 50g/pelote, 50g = environ 100m: 2(2,2,3,3,3) pelotes (côtes et bordures). 
Pull noir: coloris 0059. 
Pull brun: Plötulopi, coloris 0059, 0057 et 0053 tric ens et Álafoss Lopi coloris 0059.
Pull violet: Plötulopi, coloris 1428; Álafoss Lopi, coloris 0163.

Aiguilles et fournitures: aig circ et aig à chaussettes 6 mn; 5(5,5,6,6,6) paires de crochets et œillets noirs, marqueurs, mètre, aiguille à canevas.

Techniques utiiisées: tricot en rond, jacquard à fils flottants, rangs raccourcis, couapge des mailles (option).

Kit: Le kit inclue la laine mais pas le patron qui doit être commandé séparément. Le kit ne comprend pas les aiguilles et les autres autres fournitures. Les frais d’envoi ne sont pas inclus dans le prix. Le prix indiqué est pour la plus petite taille. 

Errata: un errata est disponible pour ce modèle.

8.01.2011: Dim aux épaules avec une m centrale apparente, 2ème méthode: Simultanément au 4ème tour puis tous les 4 tours: *tric jusque 2 m avant le marqueur, dim2C (déplacez d’abord le marqueur d’1 m vers la gauche), tric jusque 1 m avant le marqueur suivant, dim2C (déplacez d’abord le marqueur d’1m vers la droite)* 2 fois, finissez de tric le tour. 7(8,9,10,11,12) fois en tout.